soutenez un enfant via nos ambassadeurs !
photo de profil

Nom du projet :

Parrainez via Hélène D.

Ambassadeur :

Hélène D.

Retour à la liste des ambassadeurs Je fais un don maintenant !

Invitez vos proches à soutenir ce projet :

Descriptif du projet

Pourquoi suis-je devenue ambassadrice ?

Salariée depuis 1989 à Enfants du Mékong, trouver des parrains pour permettre à un plus grand nombre d’enfants l’accès à l’éducation m’a toujours tenu à cœur. J’ai fait une rencontre marquante avec le Père Joseph QUINTARD, responsable alors de programme de parrainage pour Enfants du Mékong, lors de mes congés en Thaïlande en 1991. En sillonnant avec lui différents villages pendant une semaine, nous avons pu noter qu’il y avait encore de nombreux enfants à aider. A mon retour, j’ai organisé une soirée pour relater mon voyage à mes amis et les sensibiliser à la cause karen en leur demandant de bien vouloir parrainer. Pari gagné, dix amis se sont lancés dans la merveilleuse aventure qu’est le parrainage. Cette idée d’ambassadrice avait déjà germé dans mon esprit à cette époque. Aussi, c’est l’occasion de renouveler cette belle expérience et de poser une petite pierre à cet édifice.   

Pourquoi avec Enfants du Mékong ?

J’ai fait une rencontre capitale en 1972 avec René PECHARD, que nous appelons affectueusement Tonton. Puis ensuite, par un heureux concours de circonstance, j’ai intégré l’équipe Enfants du Mékong en octobre 1989. Et j’ai pu, au cours de toutes ces années, constater la fécondité de l’œuvre, son sérieux, sa transparence financière et suis en phase avec les valeurs qu’elle véhicule.

Pour moi, qu'est-ce que le parrainage ?

C’est de permettre à un enfant d’avoir la chance de s’en sortir en allant à l’école et d’avoir un avenir meilleur. «L’enfant que nous aidons aujourd’hui sauvera son pays demain» résume bien les bienfaits du parrainage. N’attendez plus pour parrainer un filleul !

Enfants du Mékong et Hélène D. vous remercient !

Votre parrainage va permettre d’améliorer concrètement le quotidien de votre filleul : en plus de trouver le chemin de l’école, il sera nourri, habillé et parfois soigné. Au-delà de ce soutien financier, c’est aussi un lien affectif qui se tisse avec votre filleul au fil des années. Il vous écrit deux ou trois lettres par an qui vont vous permettre de découvrir son quotidien et suivre sa scolarité.

Je fais un don maintenant !